Le point sur la manifestation contre l’insécurité en cours à Conakry

image

L'opposition républicaine et ses militants sont dans les rues de Conakry. Crédit photo : Associated Press/Archive

Appelée suite à l’agression dont a été victime le porte-parole de l’opposition républicaine, le 4 avril dernier, la manifestation de ce lundi a bien commencé dans plusieurs quartiers de Conakry. Très tôt le matin, aux environs de 6 heures, les manifestants ont érigé des barricades sur la route Le Prince.

Sur l’axe Kagbelein – Hamdallaye, il n’y a pas de circulation. Les commerces et les stations services n’ont pas ouvert, les écoles libèrent leurs élèves. De nombreux citoyens sont obligés de marcher pour arriver à leur lieu d’occupations.

De pneus ont également été brûlés à Tannerie. Des échauffourées sont en ce moment signalées du côté de Hamdallaye.

Des coups de feu entendus dans la haute banlieue. Selon des témoins, trois jeunes manifestants auraient été blessés par balle dont un dans un état grave.

Sur l’autoroute Fidel Castro, la circulation n’a pour l’instant pas connu des perturbations majeures. Les forces de l’ordre sont déployées en grand nombre dans les différents carrefours de la ville.

A rappeler que la manifestation d’aujourd’hui n’a pas reçu le feu vert des autorités administratives de la ville de Conakry. A l’instant même, Soriba Sorel Camara sillonne les différentes mairies de la capitale.

Suivez mon live-tweet de l’événement ici

Par @cireass

The following two tabs change content below.
cireass
Je suis Guinéen de nationalité et citoyen du monde. Je suis passionné de lecture, d'écriture et de NTIC. Welcome everybody !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *