FAT BNT : « Toute petite même quand je faisais des bêtises et qu’on me frappait, seule la musique pouvait me consoler »

FAT BNT – sur son profil Facebook, avec l’accord de l’intéressée

A ce jour, Fatoumata Bintou Bah – FAT BNT sur scène – est inconnue du public guinéen. Pourtant cette compatriote, âgée d’une trentaine et vivant en Côte d’Ivoire depuis quinze ans, a un talent musical annonciateur d’une carrière musicale prometteuse. Elle espère mettre son premier album dans les bacs avant la fin des vacances prochaines. Après avoir écouté quelques-unes de ses chansons en ligne, j’ai sollicité une interview avec elle. Dans cette interview, FAT BNT parle de ses activités artistiques ainsi que de sa Guinée natale. Je vous propose de la lire dans les lignes qui suivent.

RDS : Bonjour Fatoumata Bintou Bah, présentez-vous aux lecteurs de Rivières du sud 

FAT BNT : Je m’appelle Fatoumata Bintou  Bah à l’état civil.  Mon nom d’artiste est FAT BNT  (FAT qui signifie Fatoumata  et BNT qui signifie Bintou).  J’ai un diplôme BTS en informatique.  Je suis une ex-membre du groupe  NGM  – le premier groupe de RAP féminin de Guinée –  ;  actuellement à cause de la distance j’évolue en solo, depuis 2000 et  je suis à mon tout premier album qui sortira pendant les vacances prochaines.  Je fais tout genre musical, j’y vais où mon inspiration m’amène sans rien forcer. Je suis en Côte d’Ivoire depuis 1999 et, avant  je vivais   à  la  Belle vue (un quartier de Conakry, NDLR).

RDS : Pourquoi avez-vous choisi de chanter ? 

FAT BNT : Au début,  je voulais devenir une danseuse car j’aimais beaucoup danser  et un jour j’ai un ami qui m’a  écouter chanter  et m’a demandé pourquoi danser seulement alors  que j’ai une belle voix.  C’est là  que j’ai commencé à chanter.

RDS : Que représentait la musique dans votre enfance ? 

FAT BNT : J’aime la musique depuis toute petite. Même quand  je faisais des bêtises et qu’on me frappait, seule la musique pouvais me consoler.

RDS : Quelles sont vos sources d’inspiration ? 

FAT BNT : Je m’inspire beaucoup de mon entourage et de ma vie.

RDS : Quelle place la Guinée occupe dans vos chansons ?

FAT BNT : La place de la Guinée dans mes chansons est très importante ; c’est pourquoi je chante en langues nationales (pulaar et soussou, NDLR) quelque soit le style de musique que je fais.

RDS : Quelles sont vos ambitions ? 

FAT BNT : Mes ambitions, c’est de représenter mon beau pays, la Guinée, partout où je vais, vu que je suis aussi actrice de cinéma. Je rêve avoir mon propre studio et un jour  devenir  producteur.

RDS : Rencontrez-vous de difficultés dans la préparation de vos chansons ? Si oui lesquelles ? 

FAT BNT : Ben non,  pas du tout parce que je ne force rien ! Ça vient tout seul.

RDS : En cette période où notre pays est confronté à un climat de suspicion et de repli identitaire, quel appel avez-vous à lancer à nos compatriotes pour ne pas que la politique nous emmène au point de non-retour ? 

FAT BNT : D’abord nous devons comprendre que nous sommes condamnés à  vivre ensemble et que personne ne peut chasser son prochain, donc nous devons aussi accepter nos différences. Notre pays est riche mais on est en retard dans presque tous les domaines. Pourquoi ne pas se battre pour construire notre cher pays au lieu de nous tirailler pour des futilités ?

RDS : Vos mots de la fin 

FAT BNT : J’encourage toute les femmes et filles chanteuses ou qui veulent devenir  chanteuses car, c’est n’est pas du tout facile. Mais si vous le voulez  vraiment accrochez-vous et ne laisser personne atteindre votre dignité. Tout ira bien ensuite.  Merci  à tous les  lecteurs de Rivières du sud.

Découvrez deux de ses chansons ci-dessous :

Propos recueillis par cireass 

The following two tabs change content below.
cireass
Je suis Guinéen de nationalité et citoyen du monde. Je suis passionné de lecture, d'écriture et de NTIC. Welcome everybody !

2 réflexions au sujet de « FAT BNT : « Toute petite même quand je faisais des bêtises et qu’on me frappait, seule la musique pouvait me consoler » »

  1. Très belle découverte artistique de FAT BNT.Sa musique est un mélange de Coupé-Décalé et de rythmes traditionnels venu d’içi et d’ailleurs.A quant une scène parisienne pour toute la Diaspora Africaine?merçi Thierno pour ce nouveau son.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *